L'IRSA

Institution Régionale des Sourds et des Aveugles

Portrait de Faustine Durand, monitrice éducatrice auprès d’adultes déficients visuels à la Résidence la Guyarderie

Portrait de Faustine Durand, monitrice éducatrice auprès d’adultes déficients visuels à la Résidence la Guyarderie

Publié le 18 novembre 2020

Pouvez-nous nous présenter votre parcours ?

Je suis Monitrice Educatrice diplômée depuis juin 2015. Avant d’être ME, j’ai passé plusieurs diplômes dans le domaine de l’aménagement paysager et j’ai aussi un diplôme de fleuriste. J’ai été fleuriste 3 ans avant de me réorienter à l’âge de 25 ans dans le médico-social.



En quoi consiste le métier de moniteur éducateur ?

Le rôle du Moniteur éducateur est de soutenir dans leur quotidien tout type de public en difficulté sociale, physique ou psychique, quel que soit l’âge. Son objectif premier est de permettre aux personnes de développer et maintenir leur capacité d’adaptation et leur autonomie. Il travaille en lien avec différents professionnels aide médico-psychologique (AMP), assistante de service social (AS), éducateur spécialisé (ES), ergothérapeute, psychomotricien, médecin, psychiatre… et intervenants extérieurs. Dans ce cadre pluridisciplinaire, il contribue à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des projets personnalisés des personnes accompagnées.



Quelles activités mettez-vous en place pour les résidents ?

Je propose à la Guyarderie des activités manuelles et créatives, c’est ce que je préfère !
Par exemple, à l'occasion des 150 ans de l'IRSA, nous avons eu l'idée d'élaborer un tableau commun autour de ce thème. En est née une fresque !



Portrait de Faustine Durand, monitrice éducatrice auprès d’adultes déficients visuels à la Résidence la Guyarderie

Voici la fresque créative mise en place par Faustine avec les résidents, inspirée du peintre Britto Roméro. Félicitations aux créateurs : Frédérique B, Valérie M, Maxime D et Souad B !


J'ai commencé par réunir le groupe peinture et nous avons fait un brain storming. Tour à tour, les résidents ont dit à haute voix toutes les idées qui leur venaient en abordant ce thème des 150 ans. Quelques idées de mots cités : canne, braille, Perkins, jardin, printemps, fleurs, oiseaux, tandem, bourgeon, fauteuil roulant, déambulateur, piano....

Ensuite, c'était à mon tour de travailler. J'ai expliqué aux résidents mon idée de réalisation, et les différentes étapes de conception. Je leur ai expliqué mon souhait de travailler et m'inspirer du peintre Britto Roméro, peintre Brésilien, bien connu pour ses tableaux aux couleurs très vives, lumineuses et chaudes. Inspiration pop art, cubiste et graffiti.



Comment avez-vous fait avec les résidents non-voyants ?

Il y avait deux personnes concernées dans le groupe mais c’était important que tout le monde puisse participer à son niveau. J'ai donc repris leur idée que j'ai dessiné sur des feuilles canson (personnages, fleur...) puis que j'ai découpé. J'ai délimité les différents espaces à peindre avec du gros scotch, ce qui a permis à tous de repérer l'espace au toucher et ne pas avoir peur de "déborder". Ce travail a mis, un peu de temps car il fallait attendre que la peinture sèche à chaque fois. J’ai aussi pu les faire participer sur les grands aplats de couleur et inséré du collage, avec des morceaux de magasine déchirés. Le rendu est accroché à la Résidence !