L'IRSA

Institution Régionale des Sourds et des Aveugles

Les toiles en langue des signes

Les toiles en langue des signes

Publié le 20 octobre 2012

Visites guidées en LSF au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux - et en plus c'est gratuit !

Un certain étonnement pouvait se lire sur les visages des visiteurs du musée des Beaux-Arts ce samedi 20 octobre. Et pour cause, devant les tableaux de grands maîtres, un groupe se déplace dans un silence solennel. Devant chaque toile, ces visiteurs mutiques écoutent, ou plutôt observent les explications de Sylvanie Tendron, guide malentendante. C'est la première fois que le musée organise une visite en langue des signes et à voir la mine réjouie des spectateurs ce n'est pas la dernière.

Un acte militant

La gestuelle de la guide laisse paraître toute la passion qu'elle éprouve pour l'art et son enthousiasme semble communicatif. Rapidement, des interactions s'établissent. Sébastien, sourd et muet, ne cesse d'interroger Sylvanie sur la signification des différents éléments présents dans le portrait de Catherine de Médicis. C'est une chance pour lui de pouvoir saisir toute la dimension symbolique de l'œuvre.

La visite dure une heure à travers les deux salles du musée consacrées au XVIe et XVIIe siècle. Pour Sylvanie, cette visite est presque un acte militant. Étudiante en Arts et malentendante, elle s'est souvent retrouvée confrontée à des obstacles dans les différents musées qu'elle a visités : « Les guides sont rarement formés à l'accueil des personnes malentendantes. Du coup, certains groupes se retrouvent exclus de l'information. Il est important d'apporter les clés nécessaires à la compréhension de l'art à ces visiteurs. Ainsi nous sommes tous au même niveau », explique-t-elle.

Interaction

À la fin de la visite, le public de la guide semble satisfait. « Ils sont contents car, pour une fois, ils peuvent interagir. Ils expliquent ce qu'ils voient sur le tableau et moi je leur pose des questions. Je leur explique par exemple que le chien est symbole de fidélité et que c'est pour ça que c'est un motif récurrent dans la peinture. Ils sont ravis d'avoir les clés comme les autres », s'enthousiasme Sylvanie Tendron.

Deux visites en langue des signes sont organisées tous les mois jusqu'au 23 janvier. Elles sont gratuites tous comme l'entrée au musée des Beaux-Arts. Prochaine visite guidée aujourd'hui mercredi à 15 heures.

Crédits : Sud Ouest

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies